L’autoconsommation, du rêve à la belle histoire de FHE

Dans l’univers de la domotique ou de l’autoconsommation électrique, que nous évoquons chaque semaine, nous vous invitons à une pause estivale, en revenant aujourd’hui sur une belle histoire, celle de la solution FHE.

 

Full Home Energy, start-up familiale et entreprise d’avenir

Full Home Energy ou FHE pour les connaisseurs, notre société s’est imposée comme le leader français de l’autoconsommation énergétique. Avant d’être un acteur majeur de la transition énergétique annoncée comme une des principales avancées des décennies à venir, l’expert de la domotique au service de l’autoconsommation est avant tout une histoire de famille. C’est en 2015, que Jonathan Laloum met au point un système unique, pilotant l’ensemble des vecteurs énergétiques du bâtiment, incluant notamment les panneaux photovoltaïques. C’est l’innovation mais aussi les interrogations sur le développement de nos sociétés, principalement en ce qui concerne la consommation / production d’énergie, qui guide l’ambition de FHE.

 

Une réponse à des préoccupations modernes

Dès le départ, en conciliant domotique et optimisation de la consommation d’énergie, FHE répondait à un double objectif :

·         Satisfaire à la demande de ses clients particuliers mais aussi petites entreprises, à savoir : baisser la facture énergétique et atteindre l’autoconsommation en couplant la solution FHE à une centrale photovoltaïque

·         S’inscrire dans une démarche plus générale en accompagnant la nécessité de développer les énergies renouvelables et de maitriser la consommation électrique.

Cette réponse adaptée aux exigences de notre époque a permis à FHE d’atteindre un chiffre d’affaires de plus de 1.5 million d’’euros dès l’année 2016.

 

Une société française à l’écoute de ses clients

La solution 100 %   made in France proposée par FHE renforçait la démarche particulière de notre jeune entreprise. Répondre à un enjeu majeur de notre développement ave une solution imaginée, développée et fabriquée en France, l’offre s’imposait comme une réponse globale. Et parce que FHE ambitionnait aussi et avant tout d’aider à réduire la facture énergétique de ses clients, la solution a très rapidement obtenu l’éligibilité au crédit d’impôt de 30 %. 

C’est cette belle histoire, qui se poursuit en 2017, avec la prévision de doubler les effectifs au cours de cette année mais aussi de développer de nouvelles solutions spécifiques, comme en ce qui concerne la sécurisation des habitations par exemple. Le récent partenariat signé avec le promoteur Angelotti fait partie de ces ambitions nouvelles de FHE.

 

N’est-ce pas une success story tendance que notre histoire ? C’est ce que nous essaierons de comprendre dans notre prochain dossier.