Comment l’autoconsommation va se généraliser sur le marché français ?

Tous les indicateurs, ou presque, sont au vert en ce qui concerne le développement de l’autoconsommation électrique sur le marché français. Avec sa solution, FHE accompagne chacun sur cette voie de l’indépendance énergétique.

 

L’autoconsommation, une évolution « naturelle » de la production électrique

Le choix de l’installation de panneaux photovoltaïques avec celle de la solution FHE répond aux ambitions individuelles de réduire la facture d’électricité. L’autoconsommation (consommer l’électricité produite par la centrale photovoltaïque) représente donc bien un objectif qui se répand parmi une part de plus en plus importante de consommateurs.

Cette tendance a été prise en compte par les autorités. Ces dernières ont adopté des mesures législatives permettant le développement de l’autoconsommation en France. Full Home Energy vous a présenté, il y a quelques semaines, le cadre général de ces mesures visant à encadrer et à stimuler le développement de l’autoconsommation électrique.


Pour réduire sa facture électrique, la connaissance du marché français est indispensable

Aujourd’hui, le réseau électrique français reste marqué par une très forte prédominance de l’énergie nucléaire (72.3 % de la production nationale). L’engagement de la France sur la voie des énergies renouvelables se traduit néanmoins depuis plusieurs années par l’émergence d’une électricité jugée plus « propre ».  En adoptant un cadre général plus souple, la France ambitionne donc non seulement de favoriser l’autoconsommation électrique mais plus généralement d’accompagner et de renforcer un développement plus durable.

Les valeurs de FHE (innovation, des solutions made in France, un accompagnement personnalisé) s’inscrivent dans cette démarche. Celle-ci se concrétisera de manière plus conséquente, dans quelques mois, avec l’adoption d’une nouvelle réglementation thermique : la RT 2020. Cette dernière marquera un nouvel élan dans le développement de l’autoconsommation en France.

De l’exemple allemand à la prochaine RT 2020, l’autoconsommation appelée à se généraliser ?

 

Si la prochaine norme, qui remplacera l’actuelle RT 2012, suscitera un engouement plus important pour les solutions comme celle de FHE, permettant l’autoconsommation, elle marquera aussi une rupture dans l’opinion populaire. L’autoconsommation ne sera plus perçue, par certains, comme un doux rêve utopique.

Plus précoce en terme de développement durable et de protection environnementale, l’Allemagne illustre parfaitement cette nouvelle image. Outre-Rhin, l’autoconsommation représente aujourd’hui près de 5 % de la consommation totale allemande. 1.5 million de foyers disposent de systèmes photovoltaïques, installés dans ce but de l’autoconsommation. Le directeur de l’Office franco-allemand pour la transition énergétique (OFATE), M Rösner Sven explique :

« Il est aujourd'hui considéré que la totalité du parc photovoltaïque résidentiel (environ 8 GWc) participe à l'autoconsommation »

 

Le marché français devrait connaître la même évolution ces prochaines années, et avec FHE, les solutions existent déjà.