Qu’entend-on réellement par EnR, les énergies renouvelables ?

Qu’il s’agisse de s’engager dans un développement raisonné et écologique de notre société ou pour chercher un moyen de faire baisser sa facture d’électricité et plus généralement le coût énergétique, les énergies renouvelables s’imposent comme une solution d’avenir. Mais de quoi parle-t-on vraiment en évoquant les EnR ?



L’énergie photovoltaïque, une utilisation de l’énergie solaire

 

L’énergie solaire fait partie de ces grandes sources inépuisables à la base des énergies renouvelables. L’énergie solaire photovoltaïque permet de convertir la lumière du soleil en électricité, grâce à des matériaux semi-conducteurs. Ce sont ces installations photovoltaïques, installées sur le toit ou la façade d’une habitation mais pouvant aussi être aménagées sur le sol d’un terrain, qui permettent à tout un chacun de produire de l’électricité. La revente de la production d’électricité pour un investissement rentable ou l’autoconsommation électrique pour un investissement rentable et éco-responsable résultent de ces installations photovoltaïques.

Même si cela ne concerne pas l’autoconsommation électrique pour un ménage , il faut néanmoins souligner l’existence de l’énergie solaire thermique. L’énergie solaire dite à basse température consistera à capter les rayons du soleil et à les utiliser pour la chaleur qui en résulte (eau chaude, chauffage au sol, …). L’énergie solaire haute température implique d’utiliser cette chaleur solaire pour alimenter une turbine, qui permettra alors la production d’électricité : L'héliothermodynamique.

 

L’énergie du vent ou le développement de l’éolien en France

 

L’énergie éolienne reste une des grandes énergies renouvelables, et les ambitions politiques affichées renforcent cette importance, puisque l’éolien devrait représenter de 14 à 18 % de l’électricité consommée en Europe d’ici à 2020.

S’il est possible pour un particulier d’installer une éolienne sur son terrain, il sera néanmoins difficile, voire impossible, dans un cadre privé, d’atteindre l’autoconsommation et encore moins une rentabilité forte. Les investissements restent en effet conséquents, réservant le développement de l’énergie éolienne aux grandes Zones de Développement de l'Éolien, les ZDE.

 

L’eau, l’énergie renouvelable la plus utilisée

 

À travers le monde, l’électricité hydroélectrique représente déjà 19 % de la production mondiale, ce qui en fait l’énergie renouvelable la plus exploitée. Outre les centrales hydroélectriques, il faut souligner la multiplication de grands projets avec l’édification de barrages mais aussi les innovations nombreuses dans le domaine des énergies marines. Les hydroliennes ou encore les usines marémotrices constituent des voies de développement. La mer apparaît être, tant sur le plan des courants (courants marins, marées, …) que sur celui de l’énergie thermique (différence de température entre l’eau de surface et celle de profondeur), une énergie renouvelable en plein essor.

 

De la biomasse à la géothermie, des réserves inépuisables pour un développement éco-responsable

 

Contrairement aux énergies fossiles, la biomasse constitue l’ensemble des matériaux naturels, qui se renouvellent au fil du temps. La biomasse sera utilisée comme combustible pour permettre la production de chaleur, de carburant ou d’électricité. Qu’il s’agisse du bois (la biomasse solide), du biogaz (conséquence de la décomposition de matière organique) ou de biocarburants, la biomasse fait l’objet, depuis plusieurs années, de nombreuses recherches.  

 

L’exploitation de la chaleur des sols, que ce soit pour produire de l’électricité ou de la chaleur, est accessible partout. La géothermie fait ainsi l’objet de nombreux projets d’installation de centrales électriques mais peut aussi s’envisager, dans une démarche globale, lors de la construction d’une habitation individuelle.



Voilà donc évoquées (chacune de ces énergies renouvelables pourraient faire l’objet de nombreux développements) ces énergies renouvelables, sur lesquelles le développement de nos économies s’appuiera de plus en plus. Le photovoltaïque reste, à l’heure actuelle, l’énergie la plus accessible pour les particuliers cherchant l’autoconsommation électrique.

Et vous, vers quelle source d’EnR souhaitez-vous vous tourner pour atteindre l’autoconsommation dont vous rêvez ?