D’Energy Observer à FHE, atteindre l’autonomie d’énergie !

Les grands projets dans le domaine de l’autonomie d’énergie se multiplient. Le catamaran Energy Observer représente l’un des derniers en date. Toutes ces expérimentations servent la cause de l’autonomie énergétique et notamment de l’autoconsommation électrique permise par FHE.


L’autonomie d’énergie, un choix économique et politique pour un futur à inventer

Vouloir atteindre l’autonomie énergétique reste un projet, qui mobilise d’innombrables scientifiques, aventuriers et autres entreprises en quête de solutions au défi environnemental. Cette autonomie d’énergie représente avant tout une nécessité écologique, en cherchant d’autres sources énergétiques que celles surexploitées depuis des siècles (charbon, pétrole, …). Les énergies renouvelables (panneaux photovoltaïques, éoliennes, …) représentent, dans ces conditions, la voie à suivre. Le développement de ces dernières représente, en outre, une source d’innovation et un secteur économique florissant. Mais rechercher l’autonomie énergétique vise également à s’affranchir des contraintes en tout genre, issues des principaux producteurs d’énergie ; l’autonomie d’énergie se rapprochant alors d’une véritable autonomie politique au niveau des Etats.
Cette quête ambitieuse, qui marque le début du 3ème millénaire, concerne tout le monde, depuis les entreprises multinationales jusqu’aux particuliers, en passant par les Etats souverains et les grandes associations environnementales.


De Solar Impulse à Energy Observer, une autonomie énergétique au centre de projets ambitieux

C’est grâce à l’énergie solaire, que l’avion expérimental Solar Impulse a pu effectuer un tour du monde, achevé le 26 juillet 2016 à Abou Dhabi. L’aventure de Solar Impulse a permis de démontrer qu’un avion solaire pouvait effectuer le survol de la planète sans aucune émission de CO2. Outre le défi environnemental relevé, les travaux autour de Solar Impulse profitent à tout le secteur des énergies renouvelables en général et des panneaux photovoltaïques en particulier. C’est dans le même esprit, que le catamaran Energy Observer a été mis à l’eau dans le port de Saint Malo au début de ce mois d’avril 2017.Long de 30.5 mètres et large de 12.8 mètres, ce catamaran autonome en énergie s’élancera dans quelques semaines pour une aventure de 5-6 ans qui le conduira à naviguer sur toutes les mers du monde. Avec ses 130 m2 de panneaux photovoltaïques et ses deux éoliennes à axe vertical, Energy Observer produit l’énergie dont il a besoin. Le défi est bénéfique au développement des énergies renouvelables, notamment avec les nombreuses innovations qui ont permis la réalisation de ce catamaran mais aussi à l’ensemble des acteurs engagés dans les solutions d’autoconsommation énergétique.


D’Energy Observer à FHE, une même ambition pour atteindre l’autoconsommation

Le prochain tour du monde d’Energy Observer ou encore l’exploit réalisé par les membres de l’équipe de Solar Impulse concentrent l’intérêt médiatique et populaire. Mais produire sa propre électricité pour la consommer en intégralité pour atteindre l’autonomie énergétique n’est pas l’exclusivité de ces grands projets mais reste accessible à chacun. L’Energy Observer du quotidien existe déjà avec Full Home Energy, FHE. Vous voulez vous lancer sur la voie de l’autonomie énergétique, en consommant l’électricité produite par vos panneaux photovoltaïques, alors l’embarquement est immédiat. Aussi motivant qu’un tour du monde, l’autoconsommation électrique avec FHE vous assure une réponse efficace et durable.